Dans l’ombre du corridor – Joël Ury

dans l'ombre du corridor

« Un témoignage poignant sur la vie dans l’au-delà qui nous plonge dans la mémoire sulfureuse d’un esprit endurci, subissant tour à tour la haine, la démence, le temps qui passe et enfin le réveil spirituel. »

Je tenais absolument à vous présenter cet ouvrage, Dans l’ombre du corridor, psychographié par Joël Ury – la psychographie, pour les personne ignorant cette pratique,  désigne l’écriture d’un esprit par la main d’un médium.

Dans l’ombre du corridor n’est autre que le récit d’un esprit désincarné relatant sa vie dans l’au-delà bien loin du paradis tel qu’on nous le présente dans de nombreux livres ou récits d’EMI.

« Car la mort n’est pas la récréation de l’école de la vie, ni le calme réparateur. Non ! Elle est le commencement du rachat, la somme que nous devons, l’antichambre du percepteur où le compte de notre misérable vie est tenu. C’est ici que tout se comprend, le bien comme le mal, l’explication de ce que nous vivons alors emprisonnés dans ce corps de chair. »   Extrait p.248-249

Louis, être fraîchement désincarné, pauvre âme tourmentée, perdu dans les méandres de l’au-delà, se retrouve dans sa maison, celle où il vécut de son vivant. Il ne peut en sortir, ni même avoir regard sur ce qu’il se passe à l’extérieur. Comme si cela lui était interdit. Mais pourquoi ? Et qu’est devenue sa famille après son départ ? Qu’ont-il fait de son bureau, de ses affaires, de sa maison ? Qui sont tous ces gens qui défilent ? A quelle époque sommes-nous ? Comment sortir de cette maison ? Où aller ?

Prisonnier de ses pensées, de ses tourments, comment Louis va-t-il trouver la paix ?

« Mais où sont donc les moments délicieux de plénitude du paradis, les étendus bleu azur de ce ciel éternel où l’horizon se perd dans une lumière somptueuse ? La mort me parait si sombre, même dégagée de toutes menaces, elle n’est pas un après reposant. N’allez pas croire que les choses soient ordonnées, logiques, avec un sens. Non, et à travers tout ceci, je pense qu’il n’existe aucune règle, si ce n’est celle du coeur et plus étrangement celle de nos désirs. Et c’est ce qui est pire, car l’on peut feindre la bonne conduite, on peut y croire, mais l’on reste à la hauteur de ce que nous sommes. » P.259

Le livre est disponible sur le le site de l’Ifres – institut français de recherche et d’expérimentation spirite.

 

2 Responses to “Dans l’ombre du corridor – Joël Ury

  • josephine anton
    2 années ago

    Ravi de vous connaitre…..il est bon de rencontrer des personnes et de faire parti en quelque sorte d’un même groupe car nous communions avec les êtres de l’autre côté du voile . Même si chacun procède de manière différente, l’important est de converger vers cette réalité vraie. Mon expérience est différente et je témoigne comme vous de cet vérité et je vous invite si vous le voulez bien à lire mon livre « voyage vers l’invisible « où je relate cette expérience avec amour sincérité et foi. Ces échanges font partis d’une fraternité et des témoignages de leurs « vivances ». Sinon à quoi servirait ce don. En tout cas , persévèrez , moi je communiqué par adombrement écriture, etc..avec nombre de la famille, guides etc….suivant son niveau de conscience, à sa mesure on peut communiquer ou sentir être appelé. Bonne soirée et bon travail.

  • Philosophine
    2 années ago

    Bonjour Joséphine,

    Merci beaucoup pour vos encouragements. Je vais me pencher de plus près sur votre livre. A bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *