Daniel, je sais pourquoi – Joël Ury

Daniel, je sais pourquoi« Voici le message qui fut reçu dès la fin de la première écriture automatique qui amena cette histoire.
« Nous médiumnisons cet homme et étudions sa capacité. Si nous n’arrivons pas jusqu’au bout, nous en choisirons un autre. Nous avons émis les premières lignes d’une longue histoire qui sera un enseignement. L’esprit Jean est le contrôle de ce rapport et a rédigé la dictée. Ce travail devra être soutenu mais ne pourra être provoqué. Nous nous approcherons selon vos disponibilités. Nous ne sommes pas en mesure de répondre aux questions adressées au groupe d’Esprits qui vient d’entrer en relation avec vous. Mais nous pouvons vous éclairer. Un ouvrage de littérature est envoyé ici. C’est une évolution médiumnique. Mais il existe une lacune que le médium doit combattre. Celle-ci s’apparente à sa flexibilité et à sa concentration. Il faut beaucoup plus de préparation spirituelle avant ces exercices. Nous espérons que ce travail s’accomplira. »




Je vous ai récemment présenté Dans l’ombre du corridor, un livre psychographié par Joël Ury. Aujourd’hui je vous offre un aperçu du premier livre de ce même auteur relatant le parcours d’un esprit dans les dédales de l’au-delà.

Les yeux rivés sur son père sauvagement assassiné, Daniel s’apprête à subir le même sort. Qu’est-ce qui a pu pousser une mère aimante à commettre un tel acte sur son enfant ? Ce drame nous amène à découvrir le parcours d’une poignée d’âmes au fil de leur différentes incarnations. L’histoire se déroule sur plusieurs siècles dans lequel nous voyageons tant sur le plan matériel que spirituel. Un témoignage de la vie dans l’au-delà qui nous laisse entrevoir le processus de désincarnation et d’incarnation, la rencontre avec le guide, l’organisation du temps et de l’espace sur le plan spirituel, les liens qui relient les âmes entre elles, le phénomène de la TCI, l’importance de nos pensées, de nos croyances, de nos actes.

Ce livre, c’est aussi une magnifique leçon d’amour et de pardon nous invitant une fois de plus à réfléchir sur le sens de notre existence, sur nos actes, nos choix, nos relations avec ceux qui nous entourent.

« La méconnaissance de la spiritualité est la cause de tous les malheurs des esprits enfermés dans le temps et l’espace. » P. 121

Retrouvez cet ouvrage dans la boutique de l’Ifres.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *